• Déployer son être, devenir humain, trouver du sens : autant d'aspirations aussi belles qu'actuelles. Alors prêtre missionnaire en Thaïlande, l'auteur est sommé par la maladie à les regarder en face, sans masque, afin de retrouver le goût de vivre. Un face-à-face qui le conduit à quitter la prêtrise et à revenir en France. Au nom de la Vie. Dans cette quête, il est invité à quitter le héros pour l'homme, le saint pour l'humain, le volontarisme pour la douceur. Il découvre la puissance libératrice de la bienveillance et la tendresse pour lui-même : l'auto-compassion. A sa propre surprise, il est conduit sur ce chemin par des textes de Sagesse non pas venus du Bouddhisme ni de l'Hindouisme, mais des textes bibliques. Il en livre le récit dans ce livre, avant de nous inviter, nous aussi, à l'auto-compassion. Portés par des textes bibliques revisités, nous explorons avec lui les étapes de la douce bienveillance envers soi : reconnaître bon son désir d'être heureux, redécouvrir sa beauté, acquiescer à sa fragilité et se faire du bien. Un livre qui réhabilite le droit d'être heureux et creuse le désir -qu'on soit croyant ou non-de s'inspirer à nouveaux frais de cette Bible dans laquelle on lit : « Traite-toi bien, ne te refuse pas le bonheur »

    Sur commande
empty