Daniel-Ange

  • Dans le sillage de cette année dédiée par le pape François à saint Joseph, Daniel-Ange lui consacre un nouveau livre qui nous aide à entrer dans l'intimité du père adoptif de Jésus.

    Sa personne est ici abordée en flashs éclairant chacun de ses huit voyages.

    Ces 8 étapes nous montrent son extraordinaire actualité. Joseph touche à tout ce qui relève : de l'amour, de la chasteté, des fiançailles, du mariage, de l'enfance, de l'adolescence, de l'adoption, de la paternité - y compris spirituelle -, de l'épreuve, de la souffrance, de l'exil et de la déportation, du travail, de la vie contemplative et enfin des mourants et agonisants.

    On voit Joseph connaître la nuit de la foi quand sa vie prend un virage inattendu avec la découverte de la future naissance d'un enfant qui n'est pas de lui !

    Mais Dieu va le guider pas à pas pour lui permettre d'accomplir sa mission. C'est conduit par la confiance, à la suite de Marie, puis de Jésus, que Joseph va affronter d'un coeur paisible les épreuves qui jalonnent l'histoire de la Sainte Famille, jusqu'à son départ vers le Ciel.

    Croix et joies, malheurs et bonheurs, déceptions et belles surprises, projets brisés et événements surprenants : tout cela, ça le connaît. Et comment !

    C'est pourquoi nous pouvons lui confier nos familles, nos enfants, notre travail, notre avenir, car rien de ce qui est humain ne lui a été étranger.

  • Prophètes de la lumière : l'itinéraire de jeunes dont la vie a été courte, intense et sainte Nouv.

    Une nouvelle fois le Père Daniel-Ange met à la portée de ses lecteurs l'itinéraire de jeunes dont la vie a été courte, intense et sainte. Il est bon et nécessaire, plus que jamais, de faire connaître aux jeunes d'aujourd'hui qu'il est possible de vivre selon l'Évangile en aimant le Christ par-dessus tout et son épouse visible, l'Église. Ces personnalités très diverses ont en commun une vie spirituelle, enracinée dans la prière et les sacrements, qui en fait des témoins d'un bonheur exceptionnel. Pour ceux qui les côtoyaient ils étaient « la joie de vivre », ils aimaient la vie. Cependant, leur félicité avait déjà le goût du Ciel.
    Au fil des pages naît un émerveillement constant devant l'oeuvre de la grâce dans des âmes affrontées au combat spirituel ardu à mener par ceux et celles qui choisissent d'être fidèle à l'enseignement de Jésus dans une société païenne. Seul un amour, sans cesse fortifié par l'Esprit Saint, permet à ces jeunes de rayonner l'amitié de Dieu pour ses créatures, au point d'en amener certaines à la conversion. Dans un monde pollué par une multitude d'idoles, ils ont apporté un oxygène vivifiant à leur entourage. À travers toutes sortes d'épreuves, les uns et les autres sont devenus des semeurs d'espérance. Leur mort, aussi douloureuse soit-elle pour leurs proches, a suscité l'action de grâce et a indiqué la direction du Ciel à ceux qui les ont connus et aimés. Prophètes de la sainteté sans le savoir, comme des flèches rapides ayant atteint leur cible, ceux qui les ont croisés ne peuvent les oublier, ni ignorer celui qui les a fait vivre et qu'ils ont rejoint. À travers leurs aspirations et leurs comportements chacun de ces jeunes a montré, selon la belle expression de saint Paul dans la lettre aux Philippiens, que « nous sommes citoyens des cieux », bien que passant notre vie sur la terre. Ce rappel de l'éternité, à laquelle chaque être humain est destiné, est bienvenu dans un siècle où il faut une pandémie pour que beaucoup prennent conscience des limites d'une vie humaine, quels que soient les progrès réalisés ou annoncés par les sciences.
    La découverte de la vie de chacun de ces garçons et de chacune de ces filles si proches dans le temps et dans leur manière d'être, mais également si mystérieusement séduits par la personne du Christ et attachés à le suivre, a suscité en moi une grande émotion et une immense action de grâce. Ma reconnaissance est double. En premier lieu je rends grâce à Dieu pour ces témoins véridiques offerts à notre époque, pour leur famille et pour les prêtres qui les ont accompagnés aux différentes étapes de leur brève existence. En second lieu, je tiens à remercier le Père Daniel-Ange et les familles de ces jeunes qui ont compris que ces étoiles filantes appartiennent déjà à toute l'Église et que leur cheminement lumineux doit être connu du plus grand nombre pour la progression du Royaume.
    Dans sa première épître saint Jean affirme : « Bien aimés, dès maintenant nous sommes enfants de Dieu, mais ce que nous serons ne paraît pas encore clairement ». La lecture des pages de ce petit volume nous laisse apercevoir quelques traits de la lumière dans laquelle nous croyons que sont plongés les bienheureux. Dans le magnifique mystère de la communion des saints, nous savons que ces jeunes ont déjà commencé sur terre à collaborer avec le Christ pour la croissance de son Corps, l'Église. Comment douter du fait que ces aînés dans la foi et la charité poursuivent l'oeuvre qu'ils ont inaugurée en ce monde pour la joie de Dieu et la nôtre ?

  • Prophètes de la joie

    Daniel-Ange

    Tu as entre 13-33 ans - la grande charnière de ta vie. Je te lance le cri lancé par Jean-Paul II aux JMJ de 2002 : « N'attendez pas d'être adultes pour devenir un saint. Soyez les sentinelles du matin de Pâques. ». Et déjà aux JMJ de Compostelle (1989) : «N'ayez pas peur d'être les saints du 3ème millénaire ».
    Et pour cela, pourquoi ne pas viser carrément, non des vedettes mais des visages ? Non des enchanteurs, mais des chanteurs de la Vie, des entraîneurs qui au fond de ton coeur t'emmènent. Non des personnages mythiques, mais des visages mystiques. En voici une belle brochette d'aujourd'hui.
    Un saint ! Il ne faut pas forcément être prêtre ou consacré(e) pour l'être. Un saint ! Il ne faut pas attendre d'avoir 60 ans pour le devenir !
    Aujourd'hui surtout, où tout se vit et sévit à vitesse grand V. Dieu accélère les maturations spirituelles. Des très jeunes brûlent les étapes. Tant Dieu est pressé de transformer le monde, de répondre aux urgences du temps. Foudroyante l'ascension d'un Clément, d'un Martin, d'une Anne-Lorraine, d'une Myriam !

    Sur commande
  • Le 7 avril 1994 à Kigali est déclenché le génocide perpétré contre les Tutsis et Hutus modérés. Durant 100 jours, quelques 800 000 innocents sont massacrés.
    Au milieu des horreurs largement relayées par les médias, un nombre important d'actes d'amour, de dévouement et de générosité ont été rapportés, mais n'avaient pas encore été rendus publics.
    Ce sont des jeunes, des enfants, des familles ou des communautés entières qui nous parlent de courage et de don de soi, de pardon et de réconciliation héroïque, de foi et d'invincible espérance.
    Au fil de ces pages s'ébauche le martyrologe du peuple du Rwanda qui a donné à l'Église tant d'authentiques témoins de la Foi et de l'Amour.
    « On ne dit pas assez les témoignages de charité et de foi qu'il y a dans ce peuple ».
    Cardinal Etchegaray

    Sur commande
  • La mort et l'au-dela

    Daniel-Ange

    Petite théologie de la mort, illustrée par de bouleversants témoignages. La mort, cette incontournable, inéluctable réalité pour tous et chacun, est aujourd hui autant exhibée qu occultée, banalisée que camouflée, sinon travestie et prostituée. Ce livre regarde en face ce mystère, partie intégrante de notre vie, c est-à-dire dans la douce lumière de Dieu. Elle y prend son visage de naissance, de passerelle, de Pâques. Cette petite théologie de la mort, est illustrée par de bouleversants témoignages, ponctuée par de judicieux conseils pour vivre au mieux : vieillesse, soins palliatifs, veillées ultimes, encièlements, deuils. Aucun sujet brûlant n est évacué : euthanasie, incinération, enfer, purgatoire. Cette même mort qui nous est si souvent arrachée, volée, imposée, en faire le plus bel acte de liberté, le sommet lumineux d une existence, l Offrande suprême à l Amour. Dans l éclatante certitude d une éternité de beauté, de bonheur et de vie. Apres trente ans de vie monastique dont douze au Rwanda, bouleversé par la détresse des jeunes, Daniel-Ange ressent l'appel à leur transmettre l'essentiel : Dieu, donc la Vie. Ordonné prêtre en 1981, il fonde en 1984 Jeunesse-Lumière, une des premières écoles catholique d'évangélisation en Europe. Auteur de livres de théologie et d'évangélisation, il est profondément engagé dans un travail de communion des Eglises soeurs catholiques et orthodoxes et réalise des tournées d'évangélisation dans une quarantaine de pays. Du même auteur aux Éditions des Béatitudes La mort et l'au-delà Les larmes La Joie L'univers La création Les blessures que guérit l'amour La mission, faire aimer l'amour L'amour fraternel, qui donne d'exister Le pardon, divine chirurgie La prière, respiration vitale L'Eucharistie, chair de l'Amour L'Église, ô ma joie ! Jean-Baptiste

    Sur commande
  • Sur commande
  • Sur commande
  • Comment rencontrer Dieu en ces temps que nous vivons ? Comment Le rejoindre - ou plutôt nous laisser rejoindre - dans notre propre vie, aujourd'hui même, dans le monde et dans l'époque où nous vivons ? Où Le voir, Le saisir, L'étreindre ? Où Le toucher et nous laisser toucher ? Il est des lieux stratégiques, où nous sommes absolument sûrs de trouver Dieu.
    Le premier de ces lieux est l'Eglise tant il est vrai, comme l'écrit sainte Catherine de Sienne, que " l'Eglise n'est rien d'autre que le Christ Lui-même. " Tous les autres lieux se situent en elle. Elle les englobe et les implique tous et chacun.
    Dans ces lignes passionnées, Daniel - Ange plonge nos regards dans le mystère de l'Eglise. Pour mieux l'aimer et la faire aimer.

    Sur commande
  • A plusieurs reprises, pendant son ponficat, jean-paul ii a affirmé que " la mission est l'oeuvre de tout le peuple de dieu, chacun selon la vocation à laquelle il a été appelé par la providence ".
    (jubilé des missions, 24. 10. 2000) dans l'esprit de nombreux chrétiens cette idée apparaît pourtant comme nouvelle et suscite nombre de questions : comment être missionnaire ? comment évangéliser ? pourquoi ? evangéliser, c'est faire quoi, où, comment et par qui ? comment parler de dieu à l'homme d'aujourd'hui qui, si souvent, se croît comblé sans dieu ? apôtre de la nouvelle evangélisation, daniel-ange aborde chacune de ces questions dans des pages qui communiquent un souffle et visent à éveiller en chaque chrétien ce nouvel esprit missionnaire, qui ne saurait être réservé à des groupes de " spécialistes " mais qui serait vécu comme un " engagement quotidien des communautés et des groupes de chrétiens " (jean-paul ii, novo millennio ineunte § 40).

    Sur commande
  • Non pas une autobiographie mondaine, mais une confession, du type de Saint Augustin qui rend gloire à Dieu pour l'oeuvre de Sa grâce. Une réponse passionnante et passionnée aux appels de la grâce  parvenus dans le silence de la prière ou par les cris de détresse des jeunes.    Dans une première partie, l'auteur livre avec pudeur l'essentiel d'une enfance à la fois préservée et solitaire marquée par un appel reçu à l'âge de 13 ans. Par sa famille, il est marqué par des rencontres avec de très grandes figures spirituelles telles celle de jacques Maritain, du cardianl Journet ou de Maurice Zundel. Il entre en vie monastique à 17 ans, d'abord chez les Bénédictins, puis dans une vie quasi érémitique durant dix sept ans au Rwanda. Il acquiert une connaissance encyclopédique des pères de l'Eglise.      Il en est comme aspiré en prenant conscience de la détresse d'une jeunesse ignorante du tout de la foi, livrée à un monde sans repères, assoiffée d'authenticité et d'amour. Pour y répondre, il fonde en 1981 l'Ecole Catholique de prière et d'évangélisation  « Jeunesse-Lumière », qui propose à des jeunes entre 18 et 30 ans, une année de vie , dans la prière, la vie communautaire, la formation et la mission. Certains anciens ont à leur tour fondé des écoles vivant la même intuition dans plusieurs pays.    Dans une deuxième partie, l'auteur fait partager sa vie de prière étroitement intégrée à de multiples missions à travers le monde. Il insiste également sur la liturgie tant romaine que byzantine  illuminée par son amour de la création, du langage des créatures, de leur beauté qui parle tant de leur Créateur. Un chapitre est consacré au « célibat d'amour », marqué par sa double expérience de moine et d'apôtre des jeunes, si souvent blessés par un monde qui a fait de la sexualité, sous prétexte de libération, un véritable esclavage. Ces pages sont une réponse forte et belle à ce que l'Eglise subit actuellement.    Préface du cardinal Schönborn, Archevêque de Vienne 

    Sur commande
  • La canonisation prochaine de Paul VI le 14 octobre 2018 est l'occasion de redécouvrir la pensée d'un pape qui gouverna l'Église dans la période difficile de l'après-Vatican II, un Concile oecuménique qui ouvrit l'Église catholique aux autres religions et à la société.

    Un amour qui se donne. Ce premier volume nous donne d'approcher du visage intérieur de Paul VI, de pressentir quelque chose de son âme ardente, de son regard prophétique sur le monde, de sa parole vibrante, flamboyante, percutante dont le père Daniel-Ange a sélectionné de nombreux textes.

    L'éternelle Pentecôte. Ce second volume présente l'admirable théologie de l'Esprit Saint - et de ses charismes - du pape Paul VI. Ce qui lui a donné de saisir d'emblée et surtout de l'intérieur ce mouvement du Renouveau charismatique, confirmé par Jean-Paul II comme « un grand courant de grâces ».

    Sur commande
  • Quel est le lieu par excellence où nous pouvons toucher Dieu aujourd'hui, le saisir et l'étreindre, sinon l'Eucharistie ? Comme le Saint-Père l'écrit dans Ecclesio de Eucharistie (2003), elle est ce " mystère immense, mystère de miséricorde ! Qu'est-ce que Jésus pouvait faire de plus pour nous ? Dans l'Eucharistie, il nous montre vraiment un amour qui va jusqu'au bout.
    Un amour qui ne connaît pas de mesure."Il faudrait des livres entiers pour dire quelque chose de l'infini de ce grand mystère. Daniel-Ange en livre, simplement quelques pages pleines de feu, pour mieux en vivre. Une méditation amoureuse dont on ne sort pas indemne.

    Sur commande
  • Sur commande

  • selon la tradition biblique, au commencement du monde, dieu a placé l'homme dans la création, non pour l'exploiter, mais pour la cultiver et en être le gardien.
    la terre et l'univers lui ont été confiés. qu'en a-t-il fait et qu'en fait-il aujourd'hui ? qu'est devenu ce jardin magnifique, peuplé de millions d'espèces de plantes et d'animaux ? ce livre passionnent nous montre comment l'homme, par son travail, par mille inventions toutes plus ingénieuses les unes que les autres, a amélioré la vie quotidienne, les paysages, la technique. il fait aussi le constat de toutes les dérives et des égoïsmes qui conduisent aujourd'hui à tirer la sonnette d'alarme sur l'état.
    de la planète et sur son avenir. daniel-ange invite chacun de nous à prendre ses responsabilités pour sauver ce qui peut encore l'être et rendre au monde, avec respect, sa beauté et son harmonie.

    Sur commande
  • Quand on assassine la personne non économiquement rentable, sans son consentement. Quand on voit tant de jeunes fauchés dans la fleur de l'âge, sans que personne ne s'en inquiète.
    Pire : quand on leur propose d'assister leur suicide.
    Quand on légalise le meurtre d'un enfant déjà né. Quand on voit tout cela, de ses propres yeux, oui, comment se taire ?
    La nouvelle évangélisation est devenue synonyme de combat pour la vie. Puis-je lutter contre la culture de mort, sans parler de la Vie en sa source-même, de l'Amour en son Auteur ?

    Sur commande
  • Depuis son enfance, Daniel-Ange a une grande vénération pour sainte Élisabeth Féodorovna, dite la Nouvelle Martyre. Petite fille de la Reine Victoria, luthérienne allemande, elle épouse le grand-Duc Serge, frère du dernier Tsar Nicolas II. Elle en devient orthodoxe. Après le sauvage assassinat de son mari, à Moscou dont il était le gouverneur, elle se consacre totalement au Seigneur, et crée une communauté monastique, dont les moniales, médecins ou infirmières soignent les plus pauvres dans leur hôpital.
    Peu après l'anniversaire de son glorieux martyr, Daniel-Ange souhaite à travers ces lignes laisser rayonner sur nous son beau visage.

    Sur commande
  • Sur commande
  • Alors que l'Eglise catholique bénissait le Seigneur pour ce don de Dieu qu'est le pape Jean Paul II, à l'occasion de l'entrée dans sa vingt-cinquième année de pontificat, voilà que c'est lui qui lui a fait ce nouveau don des mystères lumineux.
    Daniel-Ange en été d'autant plus touché, qu'il vient confirmer l'élargissement des mystères et l'usage des clausules, tels qu'il les pratiquait déjà depuis quelque quarante ans.
    Dans la joie de voir ces mystères ainsi offerts à l'ensemble de l'Eglise catholique, l'auteur partage en toute simplicité quelques méditations sur chaque mystère et quelques propositions de clausules et d'intentions, qui l'ont aidé depuis des années à faire du Rosaire cette contemplation amoureuse du Visage de Jésus, avec le propre regard de sa Mère posé sur lui.
    Dans l'espérance que cet ouvrage, qui est une action de grâce, pourra aider à mieux faire route avec Marie, vivant avec son Fils à Nazareth, puis le suivant sur les chemins de Galilée et de Judée, pour finalement le rejoindre dans sa gloire céleste.

  • Ces pages sont le fruit de longues années d'expérience communautaire.
    Elles prolongent la sentence des pères du désert : " Après Dieu, vois Dieu en ton frère ! " Le frère, la soeur dont il sera question peut-être aussi bien une personne de la famille, qu'un membre de la communauté-fraternité ou un voisin, un collègue de travail. Il peut être aussi le pauvre, le petit, le faible, le soufrant, non seulement parce que Jésus l'habite mais parce qu'il s'est identifié à lui.
    Au-delà d'une simple pratique de la communion fraternelle, c'est à une véritable révolution copernicienne que ce livre nous invite, une conversion du regard et du coeur qui peut transformer les relations humaines, sociales, ecclésiales. Et faire de la communauté humaine un lieu où se manifeste l'amour trinitaire et se révèle la Présence de Dieu.

    Sur commande
empty