Christophe Henning

  • Issu d'une famille modeste, le patriarche de Venise était loin d'être favori lors de son élection en 1978 pour succéder à Paul VI.
    Élu sur un compromis, Jean-Paul Ier frappe les esprits par son style simple et proche des gens, rompant avec les traditions du Vatican. Figure attachante et populaire, il suscite un grand enthousiasme auprès des fidèles. Mais sa mort subite après seulement 33 jours de pontificat suscite la stupéfaction et ne manque pas d'enflammer l'imagination. On aura beaucoup écrit sur sa mort, en produisant parfois des récits aberrants nourris de bien des fantasmes.
    C'est sur la vie d'Albino Luciani et sur le magistère de ce pape éphémère que l'auteur préfère se pencher, décrivant avec précision et adresse ces quelques jours que Jean Paul Ier passa à la tête de l'Église, lui, dernier pape italien qui, le premier, a donné une dimension plus humaine à la papauté.

  • Dans la nuit du 26 mars 1996, sept moines cisterciens du monastère de Tibhirine, en Algérie, sont enlevés par un groupe islamiste armé. Au petit matin, le monde découvre, épouvanté, la nouvelle qui, dans un pays à feu et à sang, n'est que la confirmation des sourdes menaces qui pèsent sur la communauté. Cinquante jours durant, il faut espérer. Jusqu'à l'annonce tragique de l'assassinat des sept moines. Sept vies offertes pour Dieu, pour la paix en Algérie et dans le monde. Reprenant l'histoire du monastère algérien et le parcours des frères, Christophe Henning donne un nouvel écho à ce témoignage unique des sept «veilleurs de l'Atlas», hommes de prière et de service en terre d'Islam, lueurs d'espérance dans un univers marqué par la violence. Les sept frères, Christian, Christophe, Luc, Michel, Bruno, Célestin et Paul ont donné leur vie, qui ne se réduit pas aux jours terribles de l'enlèvement et de l'assassinat. Reprenant l'histoire du monastère algérien et le parcours des frères, ce sont mille graines d'espérance qui sont déposées. Signe, sur la montagne et dans les coeurs, d'une réalité, d'une générosité, d'une fécondité à partager

    Sur commande
  • Quelque peu éclipsé par le pontificat de Jean-Paul II, Paul VI, réputé froid, triste et tourmenté, fut pourtant l'inventeur de la papauté moderne. Elu pape en juin 1963, il mena à son terme le concile Vatican II (1962-1965), inauguré par son prédécesseur Jean XXIII, et gouverna l'Eglise dans la période difficile de l'après-Concile. A l'occasion de sa béatification, le 19 octobre 2014, Christophe Henning retrace le parcours d'un homme de Dieu, dont les appels et les gestes pour la paix dans le monde, l'unité des chrétiens, le dialogue avec les autres religions, l'évangélisation et la réforme de l'Eglise demeurent d'une grande actualité.

    Sur commande
  • Jamais homme n'a rencontré autant de contemporains. L'extraordinaire longévité du pontificat de Jean Paul II lui a permis de multiplier dans d'incroyables proportions les occasions de rencontres, de voyages, d'assemblées. Mais c'est le charisme surprenant du premier pape slave de l'histoire qui a fait de ce quart de siècle une course de géant.Inconnu du grand public lors de son élection, Jean Paul II est vite devenu l'icône universelle d'une Église visible. Pape de plein vent, il avait la grande faculté d'une présence réelle à chacune de ses rencontres, avec les grands ou au milieu des foules, avec les pauvres du continent noir comme avec les jeunes d'une Europe inquiète. De cette vedette planétaire, reste l'image du pape au regard vif, au visage bon et à l'allure décidée. Sans oublier la présence émouvante du vieux pontife fragile, prisonnier de la maladie et toujours libre d'aimer, jusqu'aux derniers instants de son existence terrestre.Ce destin hors du commun s'est forgé au creuset des périodes les plus noires du XXe siècle. L'enfant polonais, témoin concret de deux totalitarismes - le nazisme et le communisme -, n'a pas cédé aux sirènes de l'abattement. Plus encore : fort de son expérience polonaise, l'athlète de Dieu fut véritablement le pape de tous, pasteur universel, premier prophète du troisième millénaire.Pape d'exception, Jean Paul II a rempli jusqu'au bout sa mission, convaincu que le monde d'aujourd'hui attend encore le Christ. Disciple au long cours, évêque du monde, Jean Paul II dit à tout homme : «N'aie pas peur !»

    Sur commande
  • La parution de cette anthologie anticipe la commémoration en 2016 du 20ème anniversaire de l'enlèvement et de l'assassinat en Algérie des sept moines de Thibhirine.

    Sur commande
  • Dans la nuit du 26 au 27 mars 1996, sept moines cisterciens du monastère de Tibhirine en Algérie sont enlevés par un groupe islamiste armé. Au petit matin, le monde découvre épouvanté la nouvelle qui, dans un pays à feu et à sang, n'est que la confirmation des sourdes menaces qui pèsent sur la communauté. Cinquante jours durant, il faut espérer. Jusqu'à l'annonce tragique de l'assassinat des sept moines. Sept vies offertes pour Dieu, pour la paix en Algérie et dans le monde Reprenant l'histoire du monastère algérien et le parcours des frères, Christophe Henning donne un nouvel écho à ce témoignage unique des sept «veilleurs de l'Atlas», hommes de prière et de service en terre d'Islam, lueurs d'espérance dans un univers marqué par la violence. Christophe Henning a été journaliste à la Voix du Nord. Il a notamment publié une biographie de Mgr Roclhain et une Petite vie de Jean-Paul II. Les sept frères, Christian, Christophe, Luc, Michel, Bruno, Célestin, Paul ont donné leur vie qui ne se réduit pas aux jours terribles de l'enlèvement et de l'assassinat. Reprenant l'histoire du monastère algérien et le parcours des frères, ce sont mille graines d'espérance qui sont déposées. Signe, sur la montagne et dans les coeurs, d'une réalité, d'une générosité, d'une fécondité à partager

  • Jamais homme n'a rencontré autant de contemporains.
    L'extraordinaire longévité du pontificat de Jean Paul II lui a permis de multiplier dans d'incroyables proportions les occasions de rencontres, de voyages, d'assemblées. Mais c'est le charisme surprenant du premier pape slave de l'histoire quia fait de ce quart de siècle une course de géant. Inconnu du grand public lors de son élection, jean Paul II est vite devenu l'icône universelle d'une Église visible.
    Pape de plein vent, il avait la grande faculté d'une présence réelle à chacune de ses rencontres, avec les grands ou au milieu des foules, avec les pauvres du continent noir comme avec les jeunes d'une Europe inquiète. De cette vedette planétaire, reste l'image du pape au regard vif, au visage bon et à l'allure décidée. Sans oublier la présence émouvante du vieux pontife fragile, prisonnier de la maladie et toujours libre d'aimer, jusqu'aux derniers instants de son existence terrestre.
    Ce destin hors du commun s'est forgé au creuset. des périodes les plus noires du XXe siècle. L'enfant polonais, témoin concret de deux totalitarismes - le nazisme et le communisme, n'a pas cédé aux sirènes de l'abattement. Plus encore : fort de son expérience polonaise, l'athlète de Dieu, fut véritablement le pape de tous, pasteur universel, premier prophète du troisième millénaire. Pape d'exception, jean Paul Il a rempli jusqu'au bout sa mission, convaincu que le monde d'aujourd'hui attend encore le Christ.
    Disciple au long cours, évêque du monde, Jean Paul Il dit à tout homme : " N'aie pas peur ! "

  • Christian de Chergé (1937-1996) fut moine et prieur du monastère de Tibhirine, dans l'Atlas algérien. Avec sa communauté, il définissait sa vocation monastique en terre d'islam comme celle de « priants parmi d'autres priants ». En mai 1996, sept frères connurent le martyre et deux survécurent. Avec eux, Christian a donné sa vie jusqu'à l'extrême par amour. Sa vie était « donnée à Dieu et à l'Algérie ». Sa spiritualité est nourrie de la rencontre de l'islam et d'un dialogue existentiel, au quotidien, avec les voisins et amis musulmans. Elle est une spiritualité de la rencontre, une spiritualité de la « visitation » offerte à notre temps marqué par la pluralité religieuse et par l'engagement de l'Église dans le dialogue interreligieux. Plus largement, une spiritualité pour tous ceux qui pressentent le mystère qui habite toute rencontre et désirent en vivre.

    Sur commande
  • Osée est prophète au VIIIe siècle avant Jésus-Christ, juste avant que le royaume du Nord ne tombe sous les joug des Assyriens, puis que les juifs soient déportés à Babylone. Ce que nous en dit la Bible tient en deux choses : Osée doit épouser une prostituée et Israël doit se repentir. En fait, il s'agit d'un seul et même enseignement : Dieu aime les hommes d'un amour infini, tout comme Osée vient trouver Gomer pour l'épouser... C'est l'histoire même d'Osée - parabole de l'amour divin - que Christophe Henning se plaît ici à réécrire à travers ce roman. L'homme - Osée - est à l'image de son Dieu, amoureux et miséricordieux, comme la femme - Gomer - est symbole du peuple versatile et infidèle.

    Sur commande
  • « Vous, c'est la charité ! » dit un jour saint Jean XXIII à Jean Rodhain, le fondateur du Secours catholique. Dans cette biographie de référence, l'auteur retrace la destinée hors du commun de ce génial précurseur de l'engagement solidaire. L'abbé Rodhain fut aumônier de la Jeunesse ouvrière chrétienne (JOC). Pendant la Seconde Guerre mondiale, il organisa les secours pour les prisonniers en Allemagne. En 1946, il inventa le Secours catholique pour aider les victimes de toutes les pauvretés. Participant au concile Vatican II, il oeuvra pour une « Église des pauvres », anticipant ainsi le souhait formulé par le pape François. « La charité d'aujourd'hui doit préparer la justice de demain », disait Jean Rodhain. Depuis soixante-dix ans, le Secours catholique poursuit cette mission prophétique : fort de plus de 67000 bénévoles et 4000 équipes locales, il reste la première association caritative de France.

    Sur commande
  • L'intranquillité Nouv.

    «La voie de l'intranquillité s'est imposée à moi par la force des choses. Par la force crue de la vie, qui ne prévient de rien, qui exige de nous que nous épousions à chaque instant la courbe indéchiffrable de notre imprévisibilité.»Et si nos vies ne se suffisaient jamais d'être «tranquilles», au repos... Si, finalement, l'inquiétude, la curiosité, l'interrogation voire le doute, étaient les vrais moteurs de toute existence humaine en recherche ? Marion Muller-Collard propose ici une méditation qui peut s'adresser à tous, croyants ou non, et nous conduit à faire de notre «intranquillité» l'occasion d'une plus grande confiance, d'une disponibilité à l'imprévu, à ce qui arrive.

  • David Milliat a perdu ses deux parents à l'âge de 6 ans dans un tragique accident de voiture. Dans ce livre, il raconte comment ce drame initial a pesé dans le cours de son existence comme un traumatisme trop longtemps intériorisé, comment cette fêlure l'a ouvert au questionnement sur Dieu et le sens de la vie. Ce témoignage prenant et captivant permet de découvrir, sans spots ni caméras, la personnalité profonde du présentateur du « Jour du Seigneur » sur France 2.

  • En 2001, quatre ans après l'assassinat des sept moines de Tibhirine, il est décidé de redonner vie au monastère. Pour poursuivre cette expérience en « terre des autres ».
    Avec Jean-Marie Lassausse, ingénieur agronome, c'est bien plus qu'un verger de 2000 arbres qui refleurit : l'espérance s'enracine dans les relations avec les gens du village, et de bien plus loin encore. Les algériens viennent se recueillir sur les tombes des moines, se souvenant notamment de frère Luc, le moine médecin qui a secouru tant de malades.
    Après le formidable succès du film de Xavier Beauvois, Des hommes et des dieux (2010), la vie reprend de manière plus heureuse encore : des pèlerins viennent en visite, certains groupes participent à des chantiers d'entretien et de restauration sous la responsabilité de Jean-Marie Lassausse, et l'héritage spirituel des moines martyrs se partage au gré des rencontres.
    « Combien de fois m'a-t-on dit : "Mais, je pensais que le monastère était fermé." Non, Tibhirine n'est pas mort. » Jean-Marie Lassausse, prêtre de la Mission de France, a passé de nombreuses années en Afrique. Depuis 2001, il a la responsabilité des terres du monastère de Tibhirine. Il témoigne ici pour la première fois de sa vie quotidienne en Algérie et de l'héritage spirituel des sept moines assassinés.
    Christophe Henning est écrivain et journalisten. Auteur de nombreux ouvrages, il a notamment publié Petite vie des moines de Tibhirine (DDB, 2006) et Paroles de pèlerins à Lourdes (Bayard, 2007).

    Sur commande
  • Henning Christoph est né en 1944 à Grimma, en Allemagne. En 1950, sa famille s'installe aux États-Unis, où il étudie l'ethnologie et le journalisme à l'Université du Maryland. De retour en Allemagne, il apprend la photographie auprès d'Otto Steinert à l'Université des arts Folkwang d'Essen.

    Sa carrière évolue alors à un rythme vertigineux : en tant que photojournaliste, il travaille pour de nombreux magazines internationaux dont Life, National Geographic, Geo, Time, Le Figaro et Stern. À partir de 1993, il décide d'abandonner le monde du reportage de commande pour se consacrer exclusivement au continent africain et à ses secrets. Plusieurs fois lauréat des concours du World Press Photo, il prend part à des expéditions qui le mènent auprès des populations les plus isolées et dans les lieux les plus reculés de la planète. Bien que réputé et donc très sollicité, chaque nouveau séjour en Afrique ravive sa passion pour ce continent, en particulier pour l'Afrique de l'Ouest. Dès son premier voyage, il a l'intuition que, loin des yeux du monde, se cache un trésor de savoirs et de sagesse auquel aucun reportage purement commercial ne peut rendre justice ni être utile.

    Au cours des années suivantes, Christoph parcourt le Bénin afin de s'immerger dans les secrets de la religion vaudou et de mieux la comprendre. Il en revient avec un livre de photographies époustouflantes et commence à constituer une collection d'objets de rituel qu'il alimente à chaque voyage.

    Plusieurs livres suivent, consacrés également aux pays voisins, alors que se tissent des liens étroits avec les communautés de la diaspora africaine en Amérique.

    En 2000, Christoph fonde en solitaire le Soul of Africa Museum à Essen. Ce lieu lui permet enfin d'exposer sa collection à un plus large public. Ce site comprend en outre un espace permettant, par une approche pédagogique, de présenter directement à des individus de tous âges, seuls ou en groupes, la diversité des cultures africaines et leurs définitions.

    Christoph commence à organiser des expositions dans les plus grands musées d'Allemagne. Il y invite des guérisseurs et des représentants de la culture africaine. Il publie plusieurs nouveaux livres et réalise trois documentaires qui abordent la magie et les méthodes de guérison.

    Ce nouveau livre, Secrets, est essentiellement consacré aux découvertes réalisées par Christoph depuis 2010 au Cameroun et auprès des communautés de la diaspora camerounaise. Il a pu pénétrer dans des contrées jusqu'ici interdites aux Blancs et nombre des rites et coutumes qui s'y trouvent documentés sont en grande partie inconnus de l'Occident ou considérés comme éteints. Voici donc une formidable occasion de rétablir la vérité.

    Sur commande
  • Frère Luc a vécu plus de 50 ans en Algérie et à Tibhirine. Il venait du monastère d'Aiguebelle (Drôme). Cette biographie retrace sa vie exceptionnelle : plongé dans la résistance pendant la seconde guerre mondiale, puis la guerre d'Algérie où il est enlevé par des maquisards parce qu'il est médecin. Sa vocation monastique et sa passion pour l'Algérie et les musulmans. Sa vie au monastère de Tibhirine jusqu'à son enlèvement et à sa mort.
    Ses écrits témoignent d'une forte spiritualité et d'un engagement total auprès des plus pauvres et des malades.
    Le neveu de Frère Luc a transmis aux auteurs l'ensemble des papiers et carnets personnels de Frère Luc. Le livre reproduit de nombreuses pages et dessins inédits de Frère Luc.
    C'est l'histoire d'un personnage hors du commun, médecin, soldat, moine.
    Une des figures les plus populaires du film de Xavier Beauvois, et interprété par Michael Lonsdale.

    Sur commande
  • Révolté par le drame des enfants des rues, l'auteur décide de rester à Manille.

    Sur commande
  • La justice, tel est le fil rouge de l'engagement de François Soulage. La justice avant la charité. Parce qu'il ne s'agit pas de "faire la charité" aux pauvres mais de leur restituer d'abord ce qui leur appartient. Alors vient le temps de la charité qui est vie fraternelle, communautaire, universelle. Passionnément engagé, le président du Secours Catholique l'est depuis près d'un demi-siècle. Depuis 2008, le voici à la tête d'un des tout premiers services d'Eglise, d'une des associations caritatives les plus actives aussi bien en France qu'à l'étranger. Un millier de salariés, 61 000 bénévoles, 3 800 équipes sur le terrain... Un million et demi de personnes aidées chaque année. A la source de ce combat, l'Evangile qui conduit au service de la fraternité, cette diaconie que l'Eglise redécouvre. Engagements politique, associatif, caritatif, ecclésial, familial ne sont finalement que l'expression d'un engagement de foi. "Voici, je fais toutes choses nouvelles", annonce le Christ de l'Apocalypse. Mais cela ne se fait pas sans l'homme. L'avenir est à imaginer.

    Sur commande
  • Dans ce livre d'entretiens, Mgr Jean-Luc Brunin, évêque du Havre, accepte de déployer la vision chrétienne de la famille en résonance avec les réalités disparates de la société contemporaine. Les différentes formes de vie familiale sont évoquées au cours de ces échanges, mettant en évidence comment « faire famille », dans le souci de chaque membre de la famille mais aussi dans une perspective de transmission.
    Alors que la « valeur famille » est la plus reconnue chez nos contemporains, jamais elle n'a été autant chahutée et discutée. En reprenant les familles dans leur diversité et leur histoire, l'Église veut rappeler la dimension individuelle, conjugale, mais aussi sociale et ecclésiale de la famille.

empty