Tels Quels, vos derniers achats.

  • Taiyô Asano, lycéen excessivement timide, a perdu sa famille dans un tragique accident. La seule personne avec qui il arrive à parler normalement est son amie d'enfance : Mutsumi Yozakura. Taiyô découvre le secret de la famille Yozakura : elle est issue d'une longue lignée d'espions ?
    Bien que Mutsumi ne possède aucun talent particulier pour l'espionnage, elle est pourtant la seule en mesure de donner naissance à une descendance dotée de compétences exceptionnelles. Ses frères et soeurs sont donc prêts à tout pour la protéger ! Et notamment Kyôichirô, le grand frère de Mutsumi, surprotecteur et psychopathe, qui est bien décidé à liquider Taiyô qu'il juge trop proche de sa soeur ! LA seule solution pour que Taiyô sauve sa peau et reste auprès de Mutsumi est qu'il passe à son doigt l'Anneau des Cerisiers qui le mariera à Mutsumi. Il intègre ainsi la famille d'espions la plus déjantée et féroce qui soit pour le pire et pour le pire ?
    Mais parviendra-t-il à survivre à ce quotidien plein de dangers, à devenir, à son tour, un espion de haut vol, capable d'affronter de multiples adversaires et ainsi préserver ceux qui lui sont chers !?

    Indisponible
  • Taiyô Asano, lycéen excessivement timide, a perdu sa famille dans un tragique accident. La seule personne avec qui il arrive à parler normalement est son amie d'enfance : Mutsumi Yozakura. Taiyô découvre le secret de la famille Yozakura : elle est issue d'une longue lignée d'espions ?
    Bien que Mutsumi ne possède aucun talent particulier pour l'espionnage, elle est pourtant la seule en mesure de donner naissance à une descendance dotée de compétences exceptionnelles. Ses frères et soeurs sont donc prêts à tout pour la protéger ! Et notamment Kyôichirô, le grand frère de Mutsumi, surprotecteur et psychopathe, qui est bien décidé à liquider Taiyô qu'il juge trop proche de sa soeur ! LA seule solution pour que Taiyô sauve sa peau et reste auprès de Mutsumi est qu'il passe à son doigt l'Anneau des Cerisiers qui le mariera à Mutsumi. Il intègre ainsi la famille d'espions la plus déjantée et féroce qui soit pour le pire et pour le pire ?
    Mais parviendra-t-il à survivre à ce quotidien plein de dangers, à devenir, à son tour, un espion de haut vol, capable d'affronter de multiples adversaires et ainsi préserver ceux qui lui sont chers !?

    Indisponible
  • Taiyô Asano, lycéen excessivement timide, a perdu sa famille dans un tragique accident. La seule personne avec qui il arrive à parler normalement est son amie d'enfance : Mutsumi Yozakura. Taiyô découvre le secret de la famille Yozakura : elle est issue d'une longue lignée d'espions ?
    Bien que Mutsumi ne possède aucun talent particulier pour l'espionnage, elle est pourtant la seule en mesure de donner naissance à une descendance dotée de compétences exceptionnelles. Ses frères et soeurs sont donc prêts à tout pour la protéger ! Et notamment Kyôichirô, le grand frère de Mutsumi, surprotecteur et psychopathe, qui est bien décidé à liquider Taiyô qu'il juge trop proche de sa soeur ! LA seule solution pour que Taiyô sauve sa peau et reste auprès de Mutsumi est qu'il passe à son doigt l'Anneau des Cerisiers qui le mariera à Mutsumi. Il intègre ainsi la famille d'espions la plus déjantée et féroce qui soit pour le pire et pour le pire ?
    Mais parviendra-t-il à survivre à ce quotidien plein de dangers, à devenir, à son tour, un espion de haut vol, capable d'affronter de multiples adversaires et ainsi préserver ceux qui lui sont chers !?

    Indisponible
  • En 1909, l'aristocrate et anarchiste russe Pierre Kropotkine livre sa lecture de la Grande Révolution française de 1789. Analysant sous différents angles les ressorts des événements, il dévoile le rôle réellement révolutionnaire du peuple, tandis qu'il décrypte les ambiguïtés, les lâchetés et la grande peur des bourgeois et des intellectuels face aux soulèvements populaires et leurs idées communistes. A tel point que bien souvent la bourgeoisie oeuvrera pour le retour du roi, honnissant jusqu'en 1792 le mot même de république ! Car c'est la propriété avant tout que la bourgeoisie forte de sa naissance politique veut défendre. Un ouvrage d'histoire passionnant qui n'en livre pas moins un éclairage percutant sur les bouleversements du monde au 21e siècle.

    Sur commande
  • En faisant du capitalisme patriarcal le dénominateur commun de l'oppression des femmes et de l'exploitation de la planète, Françoise d'Eaubonne offre de nouvelles perspectives au mouvement féministe et à la lutte écologiste. Pour empêcher l'assassinat généralisé du vivant, il n'y a aucune alternative sinon l'écoféminisme. C'est le féminisme ou la mort. Longtemps inaccessible, ce texte devenu référence est introduit par deux chercheuses et militantes.
    A l'aune de leur engagements et d'une lecture croisée de ce manifeste visionnaire, Myriam Bahaffou et Julie Gorecki soulignent les ambiguïtés de ce courant en pleine résurgence et nous proposent des pistes pour bâtir un écoféminisme résolument radical, intersectionnel et décolonial.

    Sur commande
  • Destiny, Diablo III ou encore Uncharted 4 : des jeux encensés par la critique comme par les joueurs. Et pourtant, la création de chacun de ces titres tient du miracle. Des difficultés de planning de Dragon Age : Inquisition aux problèmes de financement de Pillars of Eternity, Jason Schreier (Kotaku) nous emmène dans les coulisses du développement chaotique des plus belles réussites vidéoludiques de ces dernières années.

    Sur commande
  • Ce qui est bien avec l'âge, c'est qu'on n'hésite plus à donner son opinion sur tout. Et c'est ce qui fait tout le charme de ces mémés vives d'esprit, parfois acerbes mais toujours très lucides sur le monde qui les entoure. Un album vif et truculent où l'absurde et la poésie font bon ménage.

    Sur commande
  • En France, 250 femmes sont violées chaque jour. 32 % ont été victimes de harcèlement sexuel au travail. 1,2 million sont la cible d'injures sexistes chaque année. 6,7 millions de personnes ont subi l'inceste.
    Ces violences que subissent en France et dans le monde les femmes et les enfants ne sont pas une fatalité. Ce livre est un manuel d'action. Il donne à chacune et à chacun des outils pour que les violences sexistes et sexuelles s'arrêtent. Pour de bon. Tout simplement. Est-ce une utopie ? Non.
    Chacune et chacun d'entre nous a un immense pouvoir : celui de parler, de convaincre et d'intervenir pour faire cesser les violences. Et si nous sommes des milliers, voire des centaines de milliers à agir, nous pouvons les faire reculer.
    Ce superpouvoir, pour être activé, nécessite de connaître la réalité des violences (les chiffres, les définitions...), de comprendre les mécanismes et de disposer de techniques et d'outils pour agir dans nos familles, notre entourage, au travail, dans la rue.
    Identifier, comprendre, agir : trois étapes pour changer le monde.
    Avec pédagogie et humour, Caroline de Haas propose des outils clés en main, accessibles à toutes et tous.

    Sur commande
  • La méthode créée par Florence Escaravage un objectif : aider les célibataires, en 3 mois, à s'ouvrir aux belles rencontres et à en finir avec les histoires à impasse. Découvrez les déclics à provoquer qui feront toute la différence et faites les exercices proposés au cours des 5 étapes de la méthode pour redonner le sens de l'orientation à votre radar amoureux, savoir quelle personne vous convient , comment la rencontrer, et s'en faire aimer.

    Sur commande
  • Ostéopathie équine Nouv.

    Le docteur Dominique Giniaux (1944-2004) a marqué l'histoire de la médecine vétérinaire, en y introduisant une discipline nouvelle - et révolutionnaire -, l'ostéopathie. Reçue d'abord avec méfiance, cette pratique finit par remporter l'adhésion de tous, au vu des résultats obtenus. Dès les années 1986-1987, Dominique Giniaux consigne ses découvertes dans des ouvrages qui, malgré de nombreuses rééditions, sont devenus introuvables. Ce sont ces 2 petits traités d'acupuncture et d'ostéopathie équine qui, augmentés de nombreux documents et témoignages inédits qui composent la matière du présent volume. L'ouvrage est préfacé par Bartabas.

    Sur commande
  • "J'ai écrit ce livre en hommage à ma grand-mère maternelle, Idiss. Il ne prétend être ni une biographie, ni une étude de la condition des immigrés juifs de l'Empire russe venus à Paris avant 1914. Il est simplement le récit d'une destinée singulière à laquelle j'ai souvent rêvé. Puisse-t-il être aussi, au-delà du temps écoulé, un témoignage d'amour de son petit-fils".

    Robert Badinter. Richard Malka et Fred Bernard s'emparent de ce récit poignant et intime pour en livrer une interprétation lumineuse tout en pudeur et à l'émotion intacte.

    Sur commande
  • Le cancan surgit au carnaval de Paris de 1825 comme une improvisation réservée aux hommes. Simple image de la gaîté parisienne ? Pas seulement.
    Qu'une femme s'avise d'entrer dans la danse et voici la subversive arrêtée, puis traînée devant les tribunaux. Au bal Chicard, à la Closerie des Lilas, au bal Mabille, à l'Élysée-Montmartre ou au Moulin Rouge, les pas du cancan se moquent de l'armée, de l'Église et de la morale bourgeoise. Le cancan, ce n'est pas une danse, c'est un délit ! Battant la cadence de leurs gambettes gainées de noir, Rigolboche, la Goulue, Grille d'Égout, Nini Patte en l'Air et tant d'autres agitent leurs jupons comme le drapeau de leur émancipation.

    Sur commande
  • À la différence d'autres écrivains majeurs du siècle dernier - tels Proust, Kafka ou Musil -, Faulkner n'a guère donné lieu, jusqu'à présent, à une interprétation philosophique d'ensemble. Probablement parce que son oeuvre se déploie en deçà du plan des idées et des théories, sur un plan d'immanence radicale où seule compte, dans sa nudité, l'«expérience muette encore» qu'il n'a de cesse pourtant d'élever à la parole, au chant.
    Faulkner est un écrivain dont la vocation essentielle a été de révéler sans expliquer ni juger, et, en révélant, de faire comprendre, aussi loin que cela est possible. Le but de son écriture est, à travers les êtres et les situations, de revenir aux choses mêmes, de montrer le monde en train de naître sous nos yeux, et ainsi, de nous plonger en lui. D'où sa dimension de part en part phénoménologique. Le philosophe peut à son tour explorer, lire et comprendre cet univers romanesque, à la suite de Valéry qui soutenait : «Le roman voit les choses et les hommes exactement comme le regard ordinaire les voit.»
    Une lecture inspirée de la phénoménologie ne doit pas seulement lire Faulkner autrement que les différentes formes de critique littéraire, mais rendre la parole à l'auteur en tant que phénoménologue. La question qui a guidé Claude Romano au long de ces pages n'a pas été : qu'est-ce que la phénoménologie apporte à la lecture de Faulkner ? mais plutôt : qu'est-ce que la lecture de Faulkner apporte à la phénoménologie ?

    Sur commande
  • Arrêtée en Juillet 1942 avec sa mère sur la ligne de démarcation, Francine Christophe est encore une enfant. Elle a presque neuf ans, l'âge des jours heureux quand elle est rattrapée par la folie nazie. Interrogée par la Gestapo, enfermée de prison en prison, ballotée de camp en camp, en France d'abord, elle est déportée en mai 1944 au camp de concentration de Bergen-Belsen. A son retour, quand elle essaye d'expliquer à ses camarades de classe ce que la guerre lui a fait, celles-ci la regardent, gentiment, mais tournent l'index sur la tempe, l'air de dire : elle est folle. La jeune Francine ne parle plus du cauchemar qui a duré trois ans.
    Aujourd'hui, les mots refont surface. Francine Christophe raconte ce qu'elle vu et connu. Les coups, le froid, la faim. Les familles qu'on sépare. Les enfants qu'on entasse dans des wagons à bestiaux. La maladie et la mort. Les travées boueuses où les cadavres pourrissent. La cruauté. Mais aussi l'amour, celui d'une mère et de sa fille, indéfectible, qui résiste à la guerre. Et des miracles, comme ce bébé qui voit le jour dans l'enfer de Bergen-Belsen et survit grâce à l'entraide et la fraternité des femmes.
    Pour que tous nous sachions et n'oublions pas ce que fut la Shoah.

    Sur commande
  • Lors d'un voyage organisé par une école, un train déraille dans un tunnel. L'accident, dont la cause semble aussi imprévisible qu'insolite, est si brutal que tous les passagers du train meurent sur le coup, exceptés deux garçons et une fille. Téru, Nobuo et Ako, trois rescapés se retrouvent enterrés sous les décombres du tunnel et sont désemparés en découvrant toute l'horreur de la réalité. Un huis clos angoissant se met lentement en place, montrant la réaction des trois jeunes élèves face au chaos.

    Sur commande
  • 200 recettes de cocktails dignes des plus grands barmen !

    Vous souhaitez pimenter vos soirées et faire découvrir à vos invités de nouvelles saveurs ? Et si vous vous lanciez dans les cocktails ? Ludiques, créatifs et festifs, ils s'invitent à l'apéritif comme au dessert, pour des soirées au succès assuré. Grâce à ces 200 recettes devenez un vrai pro du shaker !

    Rhum, tequila, gin, vodka, champagne, cognac, whisky et même sans alcool... Des cocktails pour tous les goûts et toutes les occasions, des plus classiques aux plus extravagants.
    Des conseils pratiques pour se repérer dans les alcools et apprendre à les connaître.
    Des règles de base simples et efficaces qui vous aideront dans la réalisation de vos cocktails, même les plus complexes.
    Un descriptif complet du matériel du bon barman avec des conseils d'utilisation.

    Dosez, associez, frappez, décorez... et savourez !

    Sur commande
  • Sous les arbres T.3 ; un chouette été Nouv.

    C'est l'été, et les cris des enfants résonnent sous les arbres. Mais pour les autres animaux, le temps de l'enfance est loin, et peu d'entre eux s'en souviennent. Peut-être est-ce le moment de le retrouver ?

    Sur commande
  • Jusqu'à une époque récente, le pouvoir israélien avait choisi de ne pas évoquer le boycott pour ne pas lui donner de publicité, mais les progrès du mouvement BDS, et en particulier du boycott culturel et universitaire, ont changé la donne : il est devenu dans le discours officiel une « menace stratégique de premier ordre ». De fait, ce boycott est un pavé lancé dans la vitrine d'un État qui se présente comme occidental-libéral, démocratique et critique.
    Pour contrer cette menace, dans un premier temps la propagande israélienne était fondée sur l'explication (hasbara en hébreu) : montrer « à quel point nous sommes bons et ceux qui nous attaquent sont méchants ». Mais avec les opérations menées à Gaza en 2008 et 2014, l'image d'Israël s'est encore détériorée. Le pouvoir israélien a alors changé de stratégie et remplacé l'explication par le marketing. Il s'agit désormais de promouvoir le pays comme une marque (Brand Israël), de supprimer toute référence au conflit avec les Palestiniens, de vanter les atouts d'Israël, son économie solide, son mode de vie vibrant, sa culture. Une organisation gouvernementale est créée pour ce but, dotée de millions de dollars annuels.
    Cette opération de marketing se double d'une offensive universitaires civiles, depuis la prestigieuse université de Tel-Aviv jusqu'à l'institut Technion, où ont été conçus le bulldozer D9, télécommandé pour la destruction de maisons et la technologie des drones de renseignement. Dans les conseils d'administration et parmi les enseignants, on compte une grande proportion d'anciens militaires de haut grade et de représentants de l'industrie militaire. L'université n'a jamais protesté contre le blocage et la fermeture des universités palestiniennes dans les territoires occupés, ni contre les crimes commis lors des expéditions militaires à Gaza. Les rares voix discordantes sont muselées, et les dissidents sont souvent amenés à s'exiler.
    La littérature et le cinéma israéliens sont eux aussi utilisés comme des armes stratégiques. Au lendemain de l'opération Plomb durci à Gaza, le ministre des Affaires étrangères déclarait : « Nous allons envoyer à l'étranger des romanciers connus, des compagnies théâtrales, des expositions, pour montrer un plus joli visage d'Israël, pour ne plus être perçus dans un contexte de guerre ».
    Quant à la « gauche sioniste », (ou « camp de la paix »), elle proclame que la société israélienne glisse vers le désastre, refusant d'admettre que le désastre est déjà là. Ses prudentes circonlocutions en font, selon les mots de Sivan et Laborie, « les garde-frontières de la critique légitime », la caution morale de l'inacceptable.
    Le boycott intellectuel et universitaire est donc plus que légitime. C'est un outil essentiel pour celles et ceux qui souhaitent voir un jour les juifs israéliens pleinement intégrés et réconciliés avec le Moyen Orient.
    Juridique menée dans le monde entier pour délégitimer et censurer les voix qui appellent au boycott, et singulièrement au boycott culturel et universitaire. En France, cette offensive est d'une intensité particulière, d'où une sorte d'« exception française » : notre pays est le seul (avec Israël, depuis peu) à considérer l'appel au boycott comme un délit - la Cour de cassation l'a récemment confirmé à deux reprises, au moment où les gouvernements néerlandais et irlandais affirmaient explicitement qu'un tel appel relevait de la liberté d'expression.
    Le prestige international de l'université israélienne est un point essentiel de la hasbara. Sivan et Laborie montrent que cette université doit sa richesse et son efficacité à sa relation plus qu'étroite avec l'armée. L'essentiel de la recherche et développement de l'armée est réalisé par des institutions

    Sur commande
  • Moins connu que le Fatah ou le Hamas, le Mouvement du Jihad islamique palestinien (MJIP) est un acteur central de la scène politique palestinienne. Retraçant l'histoire du mouvement depuis les années 1970, les auteurs montrent comment une poignée de jeunes intellectuels ont mobilisé des référents à première vue incompatibles, le nationalisme et l'islamisme, pour les mettre au service de la cause palestinienne. Ce faisant, ils racontent une histoire souterraine du mouvement national palestinien, où les cadres habituels, qui opposent trop souvent les chiites aux sunnites et les laïcs aux islamistes, s'effacent au profit d'une lecture originale des relations entre la gauche révolutionnaire et l'islam politique.
    La trajectoire de cet " islamisme paradoxal " offre de nouvelles perspectives sur le monde arabe et musulman. Car l'histoire du MJIP est aussi celle d'un réseau transnational qui relie les Territoires palestiniens, l'Égypte, la Syrie, l'Irak, le Liban, etc. Ces nouveaux éclairages nous plongent au coeur des plus récents événements qui secouent la région : les opérations militaires à Gaza et au Liban, les affrontements entre le Hamas et le Fatah, les tensions entre l'Iran et les pays du Golfe, les divisions autour de la crise en Syrie...
    Grâce à leur connaissance intime de la région, les auteurs ont mené une vaste enquête de terrain leur permettant de recueillir de nombreux témoignages inédits. Et d'offrir un autre regard sur la Palestine et le Proche-Orient.

    Sur commande
  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Guide paris nature : 7 itineraires pour découvrir la ville autrement Nouv.

    Des escapades nature et un dépaysement garanti...
    ...grâce à 7 itinéraires richement illustrés à Paris et à proximité.

    Pour chaque parcours, retrouvez :
    - une carte pour se repérer immédiatement ;
    - un itinéraire, SUIVEZ LE GUIDE, détaillé rue par rue ;
    - un temps de parcours et un niveau de difficulté indicatifs ;
    - un parcours détaillé pour les jardins, parcs...
    - ZOOM SUR les lieux traversés ;
    - 50 portraits de plantes courantes illustrés.

    LES + L'agenda des principaux évènements nature sur Paris.
    42 kilomètres de «sentiers nature».
    40 espaces nature visités.
    Un glossaire des termes botaniques.
    Un index des plantes rencontrées.

    Sur commande
  • Dignité, justice sociale, partage du travail, égalité, rapport renouvelé à l'art, à l'éducation, à la culture et au quotidien... C'est tout cela, la Commune de Paris, une expérience révolutionnaire à bien des égards inouïe : pour la première fois, des ouvriers, des ouvrières, des artisans, des employés, des instituteurs et institutrices, des écrivains et des artistes s'emparent du pouvoir. Comme l'écrit Rimbaud qu'elle enthousiasme tant, la Commune entend vraiment « changer la vie » par des « inventions d'inconnu ». Ses protagonistes sont des femmes et des hommes ordinaires qui créent de l'extraordinaire, non seulement en l'imaginant mais en le mettant en pratique.
    C'est de leur expérience si actuelle que part ce livre, sous une forme originale : il est composé de lettres adressées à ces femmes et ces hommes comme s'ils et elles étaient encore en vie et comme si on pouvait leur parler. Ces lettres rendent la Commune vivante et présente, par un entrelacement des temps. L'ouvrage s'appuie sur un vaste travail d'archives et de nombreux documents, le plus souvent inédits : correspondances, débats, projets, procès... Il offre aussi au regard plus de cent photographies qui s'égrènent tout au long de ses pages, images d'époque et images d'aujourd'hui, comme un télescopage entre passé et présent.
    L'événement reste de par le monde une source d'inspiration, car il permet de réfléchir à l'émancipation, aux solidarités et aux communs. Il nous concerne toutes et tous, de manière plus brûlante que jamais, et demeure évocateur par les espoirs et les projets qu'il porte. Tant il est vrai que « la Commune n'est pas morte ».

    Sur commande
  • En 1909, Victorine Brocher décide de publier ses souvenirs de la Commune de Paris, elle est alors âgée de 71 ans. Elle s'adresse à Lucien Descaves, ami politique, heureux d'aider cette « fille du peuple » dont le sacrifice à la cause « Commune » est devenu légendaire parmi ses compagnons anarchistes. Cantinière, puis ambulancière d'un bataillon de fédérés, toujours aux avant-postes, elle fut condamnée à mort en 1871 par les Versaillais. Dans leur hâte, ils fusillèrent sur place, comme ils fusillèrent Varlin, une autre pétroleuse quelque peu ressemblante à celle qu'ils pourchassaient.
    « Morte vivante », comme elle se nomme, elle a échappé à la répression en s'exilant en Suisse.

    Sur commande
empty